ATRAPUNCTURE

(Les Points du Dragon et les Serres de l'Aigle)

douleur

 

 

Une méthode chinoise traditionnelle douce qui s’exerce par des points de pressions digitaux. Elle répond à vos attentes en matière de douleurs.

 

 

   Simple, efficace, basée sur le respect et la logique, sans manipulations, ni brusqueries, l’Atrapuncture aborde toutes les souffrances du corps !

 

   Elle se différencie des autres méthodes, tout en s’appuyant sur la connaissance de la douleur, son action et agit en conséquence en allant toujours dans le sens du soulagement des éléments en souffrance. 

 

   L’Atrapuncture ne recherche pas la cause du mal qui peut être multiple mais travaille directement à l’endroit douloureux, simplement avec la main par points de pression, points de dégagement et neutralisation sur des centres nerveux dont le corps est parcouru, permettant la distribution d’informations et la production d’endorphines.

 

   L’Atrapuncture est une méthode rationnelle qui s’adapte à tous les maux peu importe leurs noms, les résultats se sentent dès la première séance avec 50 % de douleurs en moins, en général deux ou trois séances suffisent dans 80 % des cas.

S’adapte très bien sur les animaux (chien, chat cheval…) les résultats sont même plus rapides !

 

Un peu d'histoire ...

 

   L’Atrapuncture est une méthode ancestrale de 4200 ans environ, née d’une petite communauté Chinoise, située au nord-ouest de la Chine dans la « Vallée du T’chan-chaï » appelée plus communément « la vallée des combattants » car ce peuple, réputé pour être de très bons guerriers avec des techniques de combat dés plus efficaces, était souvent sollicité par les villages voisins pour leur venir en aide lorsque ceux-ci étaient attaqués.

 

   Les guerriers ne revenaient certes pas tous en bon état, il fallait donc trouver des moyens pour les rétablir au plus vite ! Après une multitude d’expériences, faites notamment sur les prisonniers capturés au cours de leurs batailles, naquirent les prémices des « points du dragon » ou Atrapuncture (attraper le mal par des points).

 

   L’enseignement, bien gardé secret au sein de la communauté, se transmettait oralement de père en fils ; le dernier maître Tïao Tshin n’avait pas d’héritier direct et initia dans les années 1970 Bernard Delémont, son fils spirituel, qui devint le premier Maître européen en Atrapuncture, T’chan-chaï (Art Martial) et Tin-ghi (gymnastique lente, préventive).

 

Le maître Bernard Delémont , au début de l’année 2023, choisit selon cette tradition son successeur en la personne de Bernard DUPUY pour continuer cet enseignement et transmettre ce savoir.

 

 

Lisez la dernière édition de la lettre de l'Atrapuncture du 21/05

 

 

 

Lisez notre lettre souvenir pour Bernard Delémont

 

mer.

03

mai

2023

Attestation de nomination du nouveau Maître Atrapuncteur

Madame Alla Szolodova, dernière compagne de Bernard Delémont à souhaité témoigner de la véridicité de la nomination de Bernard Dupuy comme successeur de Bernard Delémont. Son témoignage est consultable depuis le lien ci-dessous.

Lire la suite

mar.

25

avril

2023

Nouveau Maître référent en Atrapuncture

Bernard DUPUY est officiellement le nouveau Maître et référent en Atrapuncture choisi par le Maître Bernard DELEMONT avant son décès.

 

Le site atrapuncture.com fonctionnera comme par le passé. Des améliorations y seront apportées progressivement.

 

La création de l’ONA ( mai 2022),  Organisation Nationale de l’Atrapuncture servira de cadre administratif, financier , déontologique et de communication pour tous les Atrapuncteurs formés par Bernard DELEMONT et Bernard DUPUY.

 

La mission de l'ONA vous sera détaillée prochainement ainsi que la composition du bureau.